Projet d’extension de Guzet/  Page 18 -Avis de la délégation régionale au tourisme 
                  Montagne-protection.org  -  Protection de la montagne, de la nature et de l’Homme 
 
ARIEGE-PYRENEES, MONTAGNE MENACEE ! 
 
 
Protection de la montagne ariégeoise, dans l’intérêt même des populations locales 
Bas de page 
 
 
 

Station de ski de GUZET-NEIGE PROJET D’EXTENSION IRRECEVABLE !

 
 
1- Préambule 
( Présentation du problème ) 
 
2- Rapport du Comité Ecologique Ariégeois 
 
 
3- Avis et rapports des administrations 
 
3.1- Des rapports de l’administration qui corroborent étroitement nos analyses 
 
3.2- Des avis qui ne légitiment absolument pas le projet 
 
4- Projet illégal ! 
 
5- Conclusion 
Afficher  
 
Que puis-je faire ? 
 
Table des matières 
 
 
 
 
 
 
Affaire complémentaire en relation avec le projet de GUZET-NEIGE 
 

L'affaire du PLU d’Aulus-les-Bains. Exemple-type d'une pseudo-concertation des plus insidieuses

 
 
 
 
 

Liste de projets anti-nature

 
Parmi les secteurs menacés : 
 
 
- l’Aston 
- Mijanès 
- le Bouirex 
- le pla de la Lau 
- la vallée d’Estours 
- le col de Pause 
- le port d’Aula 
 
 
 
 
 
 
BIENTOT SUR VOS ECRANS 

Routes forestières en surnombre

 
 
 
 
 
 
VOUS CONNAISSEZ UN SITE MENACE ? 
 
 
www.Montagne-protection.org 
Projet d’extension de GUZET-NEIGE - UTN 2005 -   Des rapports de l’administration qui corroborent nos analyses  - 
                      
 
 

DES AVIS DE L’ADMINISTRATION QUI NE LEGITIMENT ABSOLUMENT PAS LE PROJET ...(suite)

 

Avis  de la Délégation régionale au Tourisme- Préfecture de la région midi- Pyrénée

 
Ministère des transports de l'équipement du tourisme et de la mer.   
 
Courrier du 2-11-2005  
Contenu: l'équivalent d'une page. 
------ 
Est tout d’abord décrété que le projet est: 
 
"parfaitement cohérent avec un schéma d'ensemble. Ceci ne signifie pas que le dossier ne pose aucun problème. 
 
  • Oui, en restant dans une certaine abstraction, on peut toujours dire, de quasiment tout projet d’aménagement, qu’il reste cohérent avec un shéma d’ensemble...  
  •  
  • Mais celui-ci n’est pas du tout cohérent avec la stratégie  de restriction du domaine skiable de la station : voir page 8: “conditions optimales de fonctionnement” 
  • ------ 
    Ensuite, ce courrier ne fait allusion, effectivement, qu’à des problèmes... 
     
    Problèmes de financements
     
    "le niveau des aides publiques n'atteindra pas automatiquement le niveau espéré. 
    Il est mentionné 25% sur les remontées mécaniques et 50% sur les travaux de pistes ce qui semble optimiste puisque les remontées mécaniques ne figurent pas dans les priorités de la majorité des financeurs (Région, Etat, Europe). 
     
    Pour les travaux de piste et d’enneigement*  ce taux d’aide est parfaitement cohérent avec la politique des pôles touristiques de montagne, tout au moins sous réserve de la durée du programme et de la disponibilité des fonds ( FEDER et contrat État Région notamment ) 
     
    *nulle part le dossier ne fait allusion  à des travaux  d’enneigement... 
    ------ 
    Problème d’image de la station : 
     
    "travaux de terrassement  (et ils sont étendus et dispersés) qui demeurent très visibles très longtemps en zone de montagne" 
     
    “il reste important de souligner que la clientèle des Pyrénées n’est pas exclusivement faite de  
    skieurs. La diversification des activités et des saisons touristiques (laissant désormais une large place à une attitude plus contemplative) donne aux visiteurs un regard plus critique sur le paysage estival. 
     
    Le cadre de vie de Guzet et son "positionnement" lui permettent de développer une image "nature" pour la montagne d'été, ce qui suppose d'offrir un "produit" conforme à l'image" * 
     
    Malgré cette pertinente analyse, la conclusion, elle, reste brève et quelque peu déphasée: 
     
     <<Les préconisations évoquées dans les études devront donc être suivies scrupuleusement et le chantier devrait être dès le début sous surveillance d'un bureau d'étude spécialisé en paysage de montagne.>> 
     
    Les préconisations évoquées dans les études ne sont pas vraiment celles retenues par le Préfet de Région, puisqu’il en manque un certain nombre à commencer par la plus importante, mais aussi la plus irréaliste  : la fermeture de la piste du col d’Escots...  
     
    Pour les préconisations dites aussi “mesures compensatoires” rappelons   l’avis de la DIREN ( page 16 ) : 
    (...) les aménagements prévus induiront en toute saison une fréquentation nouvelle du secteur dont la maîtrise ne transparaît pas dans les mesures réductrices d’impact proposés par le pétitionnaire. 
     
    Ou encore ce propos extrait de l’avis de l’ONF (page 17)  : 
    (...)Avec de tels talus, le fait que la zone soit en grande partie rocheuse (25  000m3 des 37500 m3 de déblais de cette zone sont prévus  d’être extraits par minage)laisse présager une revégétalisation très hasardeuse, comme en témoignent d’ailleurs les talus de la route d’accès au col d’Escots. 
    Voir aussi : page 4  
     
     
    Courrier portant la mention : 
    affaire suivie par B. MORTIER 
     
    Signé ainsi
    Le Délégué Régional au Tourisme 
    Françis  GIORA 
     
    Pour le Délégué Régional au Tourisme 
    et par délégation 
    l’Adjointe au D.R.T. 
     
    Brigitte MORTIER 
     
    -------------------------------------------------- 
    *  Dans l’histoire de la conquête de la montagne par notre civilisation du loisir, c’est certainement ici, l’une des premières fois qu’un organisme de ce type fait remarquer la nécessité de proposer un produit conforme à l’image.  
    Même si l’expression en elle-même relève du langage-marketing et non de l’univers montagnard, elle méritait ici, d’être soulignée. 
     
     
     
    Conclusion 
    1. L’avis en lui-même n’est pas formulé. 
    2. Quelques abstractions paraissent favorables au projet mais restent trop abstraites pour pouvoir le légitimer.  
    3. Sont essentiellement évoqués des problèmes (financement, image de la station ) puis un rappel de la nécessité de respecter les préconisations du dossier. 
    4. Une idée forte est émise : nécessité de faire en sorte que le produit soit conforme à l’image.( Ce qui n’est pas le cas).  
     
    Synthèse des 4 points: 
    ce courrier de la délégation au tourisme émet avant tout des analyses défavorables au projet. 
     
    Conclusion: 
    cet avis de la délégation régionale au tourisme ne légitime donc pas le projet. 
     
     
     
     
     
     
     
     
    Page 18 
      
    Projet d’extension de Guzet :  Table des matières
     
     
     
     
     
    Agriculture  Chasse Citations Débat Ecologistes Elections Faim  Forêts Moteurs Ours  Photos  Poèmes Projets Protection nature Réflexions  Ski Wimax   
     
     
     
    Retour haut de page 
     
     
    © www. montagne-protection .org