Projet d’extension de Guzet- Page 15- Des avis de l’administration qui ne légitiment pas le projet                         
Montagne-protection.org  -  Protection de la montagne, de la nature et de l’Homme 
 
ARIEGE-PYRENEES, MONTAGNE MENACEE ! 
 
 
Protection de la montagne ariégeoise, dans l’intérêt même des populations locales 
 
 
Bas de page 
 

Station de ski de GUZET-NEIGE PROJET D’EXTENSION IRRECEVABLE !

 
 
1- Préambule 
( Présentation du problème ) 
 
2- Rapport du Comité Ecologique Ariégeois 
 
 
3- Avis et rapports des administrations 
 
3.1- Des rapports de l’administration qui corroborent étroitement nos analyses 
 
3.2- Des avis qui ne légitiment absolument pas le projet 
page15 
 
4- Projet illégal ! 
 
5- Conclusion 
Afficher  
 
Que puis-je faire ? 
 
Pétition 
 
Table des matières 
 
 
 
 
 
 
Affaire complémentaire en relation avec le projet de GUZET-NEIGE 
 

L'affaire du PLU d’Aulus-les-Bains. Exemple-type d'une pseudo-concertation des plus insidieuses

 
 
 
 
 

Liste de projets anti-nature

 
Parmi les secteurs menacés : 
 
 
- l’Aston 
- Mijanès 
- le Bouirex 
- le pla de la Lau 
- la vallée d’Estours 
- le col de Pause 
- le port d’Aula 
 
 
 
 
 
 
BIENTOT SUR VOS ECRANS 

Routes forestières en surnombre

 
 
 
 
 
 
VOUS CONNAISSEZ UN SITE MENACE ? 
 
 
www.Montagne-protection.org 
Projet d’extension de GUZET-NEIGE - UTN 2005 -   Des rapports de l’administration qui corroborent nos analyses  - 
                      
 
Page 15 
  
 
 

DES AVIS DE L’ADMINISTRATION QUI NE LEGITIMENT ABSOLUMENT PAS LE PROJET ....

 
 

1. AVIS FAVORABLE MAIS NON LEGITIME DE LA COMMISSION UTN

 
 
 
 
La commission UTN  se compose de personnes spécialement   nommées  pour donner leur avis au sujet de chaque projet UTN. Elle est spécifique à chaque massif : ici, celui des Pyrénées. 
Chaque projet fait l’objet d’une réunion  au cours de laquelle les membres présentent leur avis; puis, sont invités à voter. Ce vote  n’a qu’une valeur consultative, mais il n’en reste pas moins important, si ce n’est décisif. 
 
Ainsi, dans son arrêté de création, le préfet de région fera référence à deux avis ; à celui du préfet de l’Ariège certes, mais aussi à celui de la commission UTN.  
Il écrira, en effet : 
Vu l’avis  de la Commission Spécialisée du Comité de Massif des Pyrénées,(...)” 
C’est dire l’importance, d’une telle commission... 
 
 
 

Liste des membres qui étaient présents à cette réunion

 
En tant que membres du Comité de Massif, assistaient à la réunion : 
 
trois écologistes : 
 
  • Marc Maillet Secrétaire général du Conseil International Associatif pour la Protection des Pyrénées (C.I.A.P.P.) 
  •  
  • Joseph-Jean Lissar Vice-président du Conseil Régional Aquitaine et membre des Verts 
  •  
  • Gilbert Chaubet du Comité Ecologique Ariégeois et délégué au C.I.A.P.P. 
  •  
    et 8 autres personnes, dont:  
     
  • Monsieur  Jean Henri Mir , Vice- président  de la Confédération Pyrénéenne du Tourisme 
  •  
  • Monsieur Jean Marc Prim  représentant de la Chambre d’Agriculture des Pyrénées Atlantiques 
  •  
  • Monsieur Michel Ester - Président de l’Entente Inter consulaire  des Chambres de Commerce et d’Industrie de la Chaîne des Pyrénées 
  •  
     5 élus: 
     
  • Monsieur Bernard Piquemal - Vice-Président  du Conseil général  de l’Ariège- Maire d’Auzat 
  •  
  • Monsieur Henri Denard - Conseiller Général du  Canton de Bagnères -de-Luchon 
  •  
  • Monsieur Claude  Gaits - Conseiller Régional Midi-Pyrénées 
  •  
  • Monsieur Michel Pelieu  -Vice-Président du Conseil Général - Maire de Loudenvielle 
  •  
  • Monsieur Louis Althape - Président de la communauté de communes de la vallée du Barétous- maire de Lanne en Barétous 
  •  
    Devinette: 
     
    Au cours de cette réunion, pour  les 11 personnes listées ci-dessus,  le projet fut l’objet d’un vote.  
    Qui vota pour? Qui vota contre ? 
    Vous avez trouvé ? 
     
    Lors de cette réunion, étaient également présents: 
    M. Jean-Michel Rossel , maire d’Aulus, M. Serge Aragon maire d’Ustou. 
    Accompagnés de Messieurs Dejean et Billand du Conseil Général de l’Ariège ainsi que de Monsieur René Escaich, conducteur de travaux. 
     
    Cette réunion eut lieu sous la présidence de Monsieur Paul Laville, commissaire à l’aménagement des Pyrénées, représentant Monsieur Jean Daubigny, préfet de région de Midi-Pyrénées et  coordonnateur de massif des Pyrénées. 
     Soit au total, trois écologistes et...  16 autres personnes.   
     
    Question : 
     
    Croyez-vous qu’une telle composition soit de  nature, 
    A garantir  l’éventuel respect de la nature ?... 
     
     
                                     --------- 

    Compte-rendu du compte-rendu de la commission UTN

     
    Le compte-rendu de cette réunion comporte trois pages seulement (oui, seulement...).  
    Vous trouverez ci-après les phrases les plus représentatives  des partisans du projet. 
     
    ----------------------- 
    <<Monsieur Bernard Piquemal souligne les efforts consentis  depuis de nombreuses années. Ce dernier aménagement est porteur d’emplois et de développement pour une station dont il rappelle qu’elle était à l’agonie il y a quelques années.>> 
     
    Commentaire: 
    Il est insidieux de laisser croire que cet aménagement est porteur d’emplois . 
    Un tel propos ( qui d’ailleurs n’est étayé d’aucune démonstration ) témoigne d’une méconnaissance flagrante du dossier. Voir page 8
    Ce propos témoigne également de la situation même de Guzet qui depuis quelques années fonctionne très bien comme s’ingénient à le dire les promoteurs eux-mêmes ... 
     
    ----------------------- 
     
    <<Monsieur Jean-Marc PRIM estime que le projet présente peu de risques pour le Grand Tétras.>> 
     
    Là encore c’est méconnaître à la fois le dossier, le terrain et le grand tétras... ( au sujet du grand tétras:voir page 4
     
    ----------------------- 
     
     
    << [Monsieur Jean-Marc Prim] souligne qu’il convient de prendre des risques compte tenu de la situation économique du territoire.>> 
     
    Type de raisonnement abstrait et passe-partout qui ne répond pas aux problèmes concrets soulevés par le projet. 
    Il s’avère d’autant plus regrettable qu’il émane d’un représentant de la Chambre d’Agriculture dont le but premier n’est pas censé faire prendre des risques  sur un projet touristique dont il méconnaît visiblement  les  “détails” ...  
     
    ----------------------- 
     
     
    <<Monsieur Michel PELIEU est solidaire de ce point de vue [ solidaire du point de vue de M. Prim] 
     [En réponse à Joseph-Jean Lissar faisant observer que le projet ne prend pas en compte le réchauffement climatique] il ajoute que le réchauffement ne doit pas déboucher sur un arrêt des investissements.>> 
     
    Sur un arrêt des investissements peut-être pas, mais sur un arrêt d’investissements qui sont réalisés à perte et au mépris de la nature, de la sécurité et  du réchauffement, certainement. 
     
    ----------------------- 
     
     
    << Prenant en exemple le pôle touristique qu’il préside [du côté de Loudenvielle donc...]il souligne l’effet multiplicateur des investissements sur le domaine skiable qu’il estime entre quatre et cinq en termes d’emplois, directs et indirects.>> 
     
    Là encore c’est faire pure abstraction du dossier et du terrain. Pour les emplois, voir  page 8
    Avant de mettre en exergue les effets multiplicateurs d’une station,  il importe de se préoccuper de la source de ces effets: si une station ferme où menace de fermer, les effets multiplicateurs s’annulent d’autant. 
    Si elle fonctionne mal, également. 
    Donc, il importe bien de recentrer le problème sur le projet de Guzet et  non sur des analogies abstraites si alléchantes soient-elles... 
    En d’autres termes, que les stations soient sources de multiples effets bénéfiques ou non, cela n’est en rien un argument suffisamment rationnel pour valider le projet. 
    Il ne s’agit pas ici de juger des stations de ski, mais bien d’un projet. Au même titre que s’il s’agissait du projet d’une entreprise.  
     
    ----------------------- 
     
    <<Monsieur Henri DENARD approuve la synthèse de Monsieur PELIEU et partage le point de vue de Monsieur PRIM.>>  
     
    Amusant. 
    A croire que les élus en question étaient soucieux de rester solidaires les uns des autres, plus que de connaître réellement les “détails” du projet.. 
    D’ailleurs comme  Gilbert Chaubet, nous le raconta, après qu’il eut disserté un bon moment sur des considérations techniques (impact sur la faune, piste illégale, manque d’enneigement, avalanches ,...) il ne fut contesté, par personne... 
     
    ----------------------- 
     
     
    <<Monsieur Jean Henri MIR  fait état de la volonté du maître d’ouvrage de redynamiser la station non seulement pour la période hivernale, mais également tout au long de l’année. 
     
    D’une part,  cette volonté de dynamiser la station trouve une solution concrète par la réalisation ( en cours ) d’un programme d’hébergements de grande envergure 
    Le projet d’extension lui, ne garantit en rien une meilleure “dynamique”, bien au contraire ! 
     
    D’autre part, le projet ne vise pas à redynamiser la période estivale, hormis toutefois qu’il comprend une piste piéton (aux allures de route et sans intérêt réel...)  prévue  non loin de la route existante, entre le cap de Guzet et le col d’Escots. 
    (Cette piste piéton contribuera également à la défiguration du paysage au même titre que celle réalisée en 2003 dans le même secteur (voir  affaire du PLU d’AULUS,  fichier PDF)... 
     
    ----------------------- 
     
    <<Le maire [ d’Aulus ] précise que  l’implantation d’un nouveau téléski conduira à une plus large 
    ouverture du domaine skiable.>> 
     
    Ce qui est méconnaître les sites visés qui ne garantissent absolument pas  un meilleur enneigement de la station, notamment en raison de zones d’accès à enneigement déficitaire : voir page 6
     
    ----------------------- 
     
    << Il s’agit principalement pour la station d’accueillir une clientèle de séjour et non plus seulement de week- end.>> 
     
    En tant que telle, la réalisation du projet n’est pas de nature à influer sur le choix entre séjour ou week-end: la station offre suffisamment de produits touristiques pour qu’il ne soit pas utile de proposer un produit peu accessible à la clientèle (notamment en raison de fermetures fréquentes dont il fera l’objet.) 
    C’est d’autant plus inutile que le nouveau programme d’hébergements en cours de réalisation   favorisera lui, nécessairement, une clientèle de séjour. Il est  donc vain de vouloir renflouer un tout nouveau produit performant par un produit de  basse (sur-)consommation... Surtout si la réalisation du  dit produit se solde par des atteintes environnementales importantes ,mais aussi par des risques sécuritaires peu maîtrisables. 
     
    ----------------------- 
    Conclusion succincte:    
    L’avis favorable de la commission UTN  n’est légitimé par aucun argument concret  ou suffisamment pertinent pour être validé. 
    Avec 3 contre et 8 pour ,il ne correspond pas à la force d’un raisonnement mais plutôt à la loi du plus fort, comme en d’autres temps...         
     
    VOIR EGALEMENT:
     
     
     
    Avis défavorable ( et légitimé dans son contenu ) de la DIREN ( ministère de l’environnement )
     
     
    Avis réservé ( et au contenu très défavorable ) de l’ONF 
    ( office national des forêts )
     
     
    Avis non formulé ( mais défavorable dans son contenu ) de la délégation régionale au tourisme
     
     
    Avis non formulé ( mais réservé dans son contenu ) de la trésorerie générale de la Haute-Garonne
    version réduite
     
     
    Avis aux contenus très peu motivés voire nuls d’administrations diverses ( DDAF, DDE,... )
     
     
    Avis favorable  au contenu très pastiché du préfet de l’Ariège  ( avis favorable mais...  )
     
     
    Arrêté d’autorisation de création du préfet de région
     
     
     
     
     
     
    Page 15 
      
     
     
     
    Projet d’extension de Guzet :  Table des matières
     
    www. Montagne-protection.org  
     
     
     
     
     
        
    Haut de page 
     
    Agriculture  Chasse Citations Débat Ecologistes Elections Faim  Forêts Moteurs Ours  Photos  Poèmes Projets Protection nature Réflexions  Ski Wimax   
     
     
     
    © www. montagne-protection .org