Projet d’extension de Guzet- Page 10- Des rapports de l’administration qui corroborent  nos analyses - rapport de la préfecture  
   Protection de la montagne, de la nature et de l’homme 
 
ARIEGE-PYRENEES, MONTAGNE MENACEE ! 
 
 
Protection de la montagne ariégeoise, dans l’intérêt même des populations locales 
Bas de page 
 
 
Station de ski de GUZET-NEIGE 
PROJET D’EXTENSION 
IRRECEVABLE ! 
 
1- Préambule 
( Présentation du problème ) 
 
2- Rapport du Comité Ecologique Ariégeois 
 
 
3- Avis et rapports des administrations 
 
3.1- Des rapports de l’administration qui corroborent étroitement nos analyses 
Page 10  
 
3.2- Des avis qui ne légitiment absolument pas le projet 
 
4- Projet illégal ! 
 
5- Conclusion 
Afficher 
 
Que puis-je faire ? 
Afficher 
 
Pétition 
 
Table des matières 
 
 
 
 
 
 
Affaire complémentaire en relation avec le projet de GUZET-NEIGE 
 

L'affaire du PLU d’Aulus-les-Bains. Exemple-type d'une pseudo-concertation des plus insidieuses

 
 
 
 
 
 

Liste de projets anti-nature

 
Parmi les secteurs menacés
 
 
- l’Aston 
- le Bouirex 
- la vallée d’Estours 
- le col de Pause 
- le port d’Aula 
- le Vallier 
- Mijanès 
- Etc. 
 
 
 
 
 
 
BIENTOT SUR VOS ECRANS 

Routes forestières en surnombre

 
 
 
 
 
 
VOUS CONNAISSEZ UN SITE MENACE ? 
 
 
Projet d’extension de GUZET-NEIGE - UTN 2005 -   Des rapports de l’administration qui corroborent nos analyses - 
                      
 

RAPPORTS DE L’ADMINISTRATION CONFIRMANT LA NECESSITE DE NE PAS AMENAGER

 
  
 
 

PREAMBULE : décision de création reposant sur un motif de pur marketing

 
 
 
 
 
En dépit des observations du CEA  , en dépit de centaines de lettres de militants écologistes, en dépit même des avis des administrations  défavorables ou réservés,  l’autorisation de création d’UTN   a été donné le 8 décembre 2006 par M. Jean Daubigny, préfet de région,  après avis favorable de M.Yves Guillot,  préfet de l’Ariège. 
Cette autorisation a été attaquée par le CEA auprès du tribunal administratif de Toulouse. Le contentieux est en cours. 
 
Seul motif  invoqué par le préfet de région pour justifier de ce projet : « amélioration du produit touristique »....  
 
Les avis des administrations sont eux-mêmes occultés. Et pour cause...Comme nous allons le voir,  ces avis exposent essentiellement les aspects négatifs du projet ! 
 
 

RAPPORTS DE L’ADMINISTRATION CONFIRMANT LA NECESSITE DE NE PAS AMENAGER

 
Précision: nous n’avions pas connaissance de ces documents  avant de rendre compte de tout ce qui précède. Ces rapports confirment bel et bien  nos propres analyses ! 
 
 

1. Rapport de la préfecture de l'Ariège

 
Ce rapport donne une synthèse des observations  du public consignées sur le registre d’enquête 
qui eut lieu du 26 octobre 2005 au 26 septembre 2005. 
Il est signé , au nom du préfet de l’Ariège, par le secrétaire général (M. Christian Riccardo ) et porte la mention suivante : AFFAIRE SUIVIE PAR :M. RAYMOND DUVIGNAC   
                           -------------------------  
Même s'il utilise le conditionnel, plus qu'il ne le faudrait, ce compte-rendu apparaît largement favorable à notre cause, (en résumant nos arguments et en leur accordant une place qui prévaut de beaucoup.)  
Quant aux arguments des partisans du projet, ils ne sont étayés d’aucune démonstration et ne paraissent se référer ni au dossier UTN ni à une quelconque observation du terrain...  
 
- Les grand tétras s'habituent aux skieurs  
Autant dire que la disparition des espèces s’habitue à l’homme... Ce type d’arguments nie non seulement l’évidence  mais aussi toutes les études confirmant le contraire... 
(Le grand coq, oiseau très farouche, n’est en rien une poule domestique ... ) 
 
- L'impact environnemental pourra être maîtrisé  Réflexion abstraite qui dans ce cas de figure n’a pas grand sens . Et pour parler en termes comparables, mais plus concrets : un bulldozer en marche ne maîtrise absolument rien de ce qu’il détruit...  
 
- Le projet est modeste   
Considération  subjective permettant de nier un  impact environnemental qui lui n’aura rien de modeste... 
 
-Le projet est favorable au développement économique.  
Oui, il l’est peut-être en tant que produit   recourant à l’utilisation d’une publicité mensongère par omission d’informations ; mais il ne l’est certainement pas en tant que produit réel . ( Voir  pages  6, 7 et  8 .) 
 
-Il y aura création d'emplois, cela suffit à justifier le projet.   
A défaut de se soucier du respect de la nature, peut-être faudrait-il se soucier aussi de la sécurité 
des personnes (skieurs et personnel de la station ) 
Quant à la création d’emplois  non seulement elle sera dérisoire,  mais elle  est susceptible de se traduire par une diminution de l’emploi : 
 
 
 
 
 
 
Page 10 
  
 
 
 
Projet d’extension de Guzet :
 
 
 
 
 
 
Accueil
Présentation des personnes
Sommaires
Articles, textes, photos,...
 
 
 
 
Présentation du site 
 
 
 
Qui sommes-nous ?...  
  A lire vraiment si vous êtes tenté     de classer les écolos dans une       case noire bien définie..
 
   page 1 
 
   page 2   
 
 
 
 
 
 
Ø © Copyrigth   : 
 
 
 
 
 
 
 
 
Agriculture  Chasse Citations Débat Ecologistes Elections Faim  Forêts Moteurs Ours  Photos  Poèmes Projets Protection nature Réflexions  Ski Wimax   
 
© www. montagne-protection .org