Projet d’extension de Guzet- Page 3 - Rapport du CEA -Aspect Environnemental-   %                                           Protection de la montagne, de la nature et de l’homme 
 
ARIEGE-PYRENEES, MONTAGNE MENACEE ! 
 
 
 
Protection de la montagne ariégeoise, dans l’intérêt même des populations locales 
Bas de page 
 
 
 
Station de ski de GUZET-NEIGE 
PROJET D’EXTENSION 
IRRECEVABLE ! 
 
1- Préambule 
( Présentation du problème ) 
 
2- Rapport du Comité Ecologique Ariégeois 
 
 
3- Avis et rapports des administrations 
 
3.1- Des rapports de l’administration qui corroborent étroitement nos analyses 
 
3.2- Des avis qui ne légitiment absolument pas le projet 
 
4- Projet illégal ! 
 
5- Conclusion 
Afficher 
 
Que puis-je faire ? 
 
Pétition 
 
Table des matières 
 
 
 
 
 
Affaire complémentaire en relation avec le projet de GUZET-NEIGE 
 

L'affaire du PLU d’Aulus-les-Bains. Exemple-type d'une pseudo-concertation des plus insidieuses

 
 
 
 
 
 

Liste de projets anti-nature

 
Parmi les secteurs menacés
 
 
- l’Aston 
- le Bouirex 
- la vallée d’Estours 
- le col de Pause 
- le port d’Aula 
- le Vallier 
- Mijanès 
- Etc. 
 
 
 
 
 
 
BIENTOT SUR VOS ECRANS 

Routes forestières en surnombre

 
 
 
 
 
 
VOUS CONNAISSEZ UN SITE MENACE ? 
 
 
 
Montagne-protection.org 
Projet d’extension de GUZET - NEIGE - UTN 2005 -   Rapport du CEA (extraits ) - 
                                
 

1° PARTIE : ASPECT ENVIRONNEMENTAL

 

1. ETAT INITIAL DU DOMAINE  CONVOITE

             
Le domaine convoité se situe   à l'Est de  la ligne de crête qui passe par le pic du Cerda, le pic du Freychet et le col d'Escots. Cette ligne de crête sépare la commune d'Aulus de celle d'Ustou.  
Commune d'Ustou, le versant Nord-Ouest du Freychet est équipé de téléportés. 
De l'autre côté , commune d'Aulus, sur le secteur visé par le  projet, aucun équipement n'est présent. 
 
Le domaine  convoité comporte deux vallons et sept versants plus ou moins  contigus   : 
(...) 
                    
Tout ceci illustre, un relief complexe, et des orientations très variées susceptibles d'induire une diversité biologique remarquable,   des  événements neigeux différents pour chaque zone considérée et des contraintes topographiques de tous ordres.                                             
L'ensemble de ce secteur  fait partie intégrante de la vallée du Fouillet. Située elle-même sur le territoire de la commune d'Aulus.  
La vallée d'Aulus  jouit d'une certaine notoriété auprès des touristes; et certains de ses sentiers, (parmi lesquels le GR10 ) sont très fréquentés. 
Les sites convoités par Guzet se situent dans une zone de transition entre la moyenne et haute montagne : il s'agit donc d'un écotone, milieu spécifique garantissant une certaine richesse biologique.  
Cette richesse est  reconnue dans les dossiers UTN 2002 et 2005 par des écologues de l'AMIDEV.  
 
Ces experts rappellent notamment que la vallée du Fouillet est une ZNIEFF de type 1, c'est à dire une zone << homogène sur le plan biologique et présentant un intérêt remarquable nécessitant des mesures de protection renforcées. >> 
 
Précision : protéger signifie non pas mettre sous cloche, mais : mettre à l'abri d'incidents. 
En toute logique, une ZNIEFF de type 1 nécessite  d'être particulièrement mise à l'abri  d'incidents regrettables susceptibles de  lui faire perdre son intérêt remarquable. 
 
Ceci dit,  il s'agit de tenir compte  également  : 
-des enjeux économiques; 
-des enjeux concernant  la sécurité des personnes . 
 
De l'ensemble  de ces considérations, la balance   "avantages/inconvénients"    sera susceptible de laisser émerger alors, la décision la plus propice à  l'intérêt général. 
 
 
 

2.IMPACTS SUR LES PAYSAGES ET LES SOLS.

 
 

2.1 PRINCIPAUX AMENAGEMENTS PROJETES

 
Téléportés : 
 
- téléski de 350 m. de long  (...) sous le col d'Escots. Gare d'arrivée  sur la crête qui descend du Freychet.   
 
Pistes de ski : 
 
aménagements partiels de deux pistes "naturelles": 
 
Travaux de minage et de terrassements dans la partie haute du vallon du Cerda (tronçon 1) et dans la partie  médiane  de ce vallon (tronçon 2)   
Le tronçon 1 correspond à la zone de départ  de ces deux pistes  :il se situe  au niveau de la crête à 1950 m. d'altitude environ.  
Le tronçon 2 se situe vers le  bas de la piste la plus à l'Est, au pied de la face nord avalancheuse du Cerda. 
 
aménagement intégral :  
 
travaux de minage et de terrassements  pour création de deux pistes  de ski 
(...) 
Nous appellerons l'ensemble qui résulte de  la jonction de ces deux pistes:  piste ZAG- CERDA. Elle s'étendra donc du col d'Escots  au centre de la combe du Cerda. 
Elle  servira également de voies d'accès aux engins de chantier. 
 
Autres travaux très probables 
 
Comme l'expérience le montre, il importe également de prendre en considération d'éventuels  travaux complémentaires qui ne sont pas clairement prévus  
 
 
Il sera certainement nécessaire pour la sécurité des skieurs comme pour l’enneigement d’araser les petites barres rocheuses situées sous la crête le long du tracé que suivra le téléski. 
 
En effet,comme les écologues de l'AMIDEV l’écrivent eux-mêmes, page 26 , au sujet du téléski et de la piste correspondante : 
 
<<La présence d'un thalweg encadré par des petites barres rocheuses pourrait contraindre l'aménageur à araser ces reliefs , que ce soit pour le téléski ou pour la piste de montée associée.>> 
 
 

2.2 ESTIMATION DES IMPACTS

Influence du relief : 
 
Les futures pistes concernent des reliefs accentués. De ce fait, les travaux de terrassement  s'avèreront très impactants.  . 
Ceci est d'autant plus vrai pour la piste ZAG-Cerda  laquelle doit permettre l'accès aux engins de chantier , d'où nécessairement des plate-formes obligeant à créer des  talus  amont conséquents :les plans indiquent des largeurs de 7 à 35 m pour  une emprise de terrassement pouvant s'étendre, dans le sens de la largeur,  jusqu'à 45 m. de dénivelée... 
 
Le tronçon 1    
 
Consiste à profiler  la crête et  le versant  sous  la crête .  Pente raide .Travaux nécessairement lourds  
Volume des matériaux  arasés : 29 000 m3  ,  
Longueur du tronçon 145 m. 
 
Nuisances très probables  sur une espèce menacée : le lagopède.      
 
Le tronçon 2   
 
Ce tronçon consiste à faire sauter un verrou et à profiler  l'ensemble de la zone 
Longueur 111m, largeur 45m 
Empiète sur le réseau hydrographique, atteintes possibles à la faune et flore correspondantes. 
 
La piste ZAG-Cerda : 
 
La piste ZAG-Cerda mesure   près de 2 km de long.  
Les différents versants que traversera cette piste sont rocailleux, pentus voire très pentus 
Largeur de la plate-forme   ;   7 à 35 mètres de large ,15 mètres en moyenne (Mesures données par le maître d'œuvre  -Voir son dossier DIANEIGE  tableaux p.3 et 4 )  
 
Hauteur des talus amont : le plan de la note de présentation du dossier UTN 2005  est au 1/5000; les équidistances de courbe de niveau sont de 5 m . 
La largeur du  tracé de cette  piste empiète en moyenne sur 2 à 3 courbes de niveau: ce qui signifie des talus amont  qui mesureront en moyenne, entre  10 à 15 mètres de haut. 
 
Emprise des terrassements: 
-largeur totale  :moyenne de 4 à 5 courbes de niveau, soit une emprise moyenne qui s'étend sur 20 à 25 mètres de dénivelée. 
Au niveau d'un coude où la pente  s'accentue le plan de la piste donne une largeur d'emprise  qui s'étend  sur  plus de  45 m. de dénivelée .  
 
Conclusion: 
 
 
 
Nécessairement cette piste sera impactante
On obtiendra   de multiples talus amonts verticaux et rocailleux (non revégétalisables) de grande hauteur. 
L'ensemble constituera un effet ruban sectionnant les versants correspondants. 
L'impact de cette piste sera donc à la fois négatif et conséquent  On peut même dire  : phénoménal .  C'est à dire :quelque chose qui surprend et relève de l'anormalité. 
 
  
                                             

2.3- IMPACTS VISUELS

 
  • Vision de proximité : 
  •  
    la première partie de la piste ZAG sera particulièrement visible : 
  • depuis la piste elle-même... 
  • depuis la crête du Picou au Cap de Guzet et notamment, en été, depuis le tronçon de route qui descend au col d'Escots . 
  • depuis le GR 10, lui-même, tout proche. 
  •  
     
  • Citation extraite du dossier UTN (AMIDEV): 
  •  
    - <<la pose du téléski sera effectuées dans un site à ce jour vierge de tout équipement.Il induira un effet visuel linéaire dans un site à dominante naturelle, perception accentuée par la variété des milieux rencontrés>>  
     
  • Destruction directe d'une portion du GR 10 ... 
  •  
  • Contre-sens touristique : 
  •  
    la piste piéton prévue pour amener les touristes au cap de Guzet, les amènera  à découvrir  une fois au sommet,  un paysage défiguré... 
     
  • Vision lointaine :  
  •  
    l'impact restera fort depuis toutes les montagnes environnantes situées au nord  
    En effet, les tronçons 1 et 2 ainsi que la piste ZAG-CERDA (2km) seront particulièrement visibles: 
    - depuis la crête du Mont Rouch 
    Mais aussi depuis des  lieux touristiques à très touristiques comme : 
    -le plateau de Souliou  
    -le Mont Ceint 
    -le Mont Béas 
    -le pic des Trois Seigneurs 
    -la route du col d'Agnes. 
     
  • Vision globale de la chaîne orientale :  
  •  
    Depuis les lieux précédemment cités,  la partie orientale de la chaîne couseranaise  en sera  déparée. De façon irréversible. Et remarquée (milliers de touristes/an) . 
     

    2.4 MESURE DE COMPENSATION

     
  •     Revégétalisation : 
  •  
    Le type de terrassement envisagé s'accompagne d'un décapage de la végétation et d'une mise à nu du minéral. 
    En raison de l'altitude, de l'exposition,  du degré de la pente et du sol rocailleux lui même, la revégétalisation ne pourra se faire que sur des zones à superficie très limitée. 
    (Rappel : les talus de la piste principale feront 10 à 15 m. de haut. ) 
     
     
     
    Les mesures de revégétalisation sont souhaitables et louables. Et on ne peut que les encourager. 
    Mais la réalité restera ce qu'elle est : ces compensations resteront sans aucune mesure avec l'impact profond et négatif des versants balafrés. 
     
    L'histoire de Guzet est là pour en témoigner: en dépit d'heureuses revégétalisations , les travaux de la fin des années 80 restent toujours aussi conséquents. 
    En dépit également des études et  aménageurs de l'époque qui prétendaient, eux aussi, revégétaliser les sites défigurés, puis, un peu plus tard, les réhabiliter... ( Voir photos )  
     
     
     
     
     
    Projet d’extension de Guzet :  Table des matières
           
     
     
     
     
     
    Pic du Freychet  
    (Guzet - Neige ) 
     
    Voici le type d’aménagement dit intégré que Guzet est capable de réaliser au nom du ski.... 
    Avec ou sans mesures dites  compensatoires, la piste retour en projet sera de ce type.  
    C’est évident: toute espèce sensible ne peut qu’en pâtir. Le pastoralisme également... Quant au  paysage... 
          
     
    POUR AVOIR UNE IDEE DU FUTUR SACCAGE:  Cliquer ici   ( et patienter...) 
     
     
    Accueil
    Présentation des personnes
    Sommaires
    Articles, textes, photos,...
     
     
     
     
    Présentation du site 
     
     
     
    Qui sommes-nous ?...  
      A lire vraiment si vous êtes tenté     de classer les écolos dans une       case noire bien définie..
     
       page 1 
     
       page 2  
     
     
     
     
     
     
    Ø © Copyrigth   : 
     
     
     
     
     
     
    Agriculture  Chasse Citations Débat Ecologistes Elections Faim  Forêts Moteurs Ours  Photos  Poèmes Projets Protection nature Réflexions  Ski Wimax   
     
     
    Retour haut de page 
     
     
    © www. protection-montagne.org