Nucléaire, la CRIIRAD  exige  la transparence  internationale 
Montagne-protection.org-                                                                                                     Protection de la Montagne, de la Nature et de l’Homme 
 
 
Bas de page 
 
 
Nucléaire :propagande d’AREVA et “contre-pub” de Sortir-du-Nucléaire >> la CRIIRAD exige la transparence ! 
 
 
 
 
 

Nucléaire : la CRIIRAD appelle à la Transparence !

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
La CRIIRAD 
exige la transparence  
nucléaire 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
En bref... 
Actualités 
 
La CRIIRAD 
exige la transparence  
nucléaire  
 
 
 
 
 
 

Nucléaire :la CRIIRAD réclame la transparence !

(publié le 25/3/2011complété: le 28 /3/11  - 
auteur : Lilian Brunel ) 
 
<<Les installations nucléaires présentent des risques spécifiques car elles contiennent toutes des quantités plus ou moins importantes de produits radioactifs qui peuvent provoquer l'exposition d'individus, de populations ou de l'environnement, aux rayonnements ionisants et à leurs effets. >(Institut français de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire)  
 
 
Suite à l’accident catastrophique (appelons un chat un chat...) de la centrale nucléaire de Fukushima au Japon, voici une information (une de plus...) oeuvrant en faveur de  la Transparence.  
 
La CRIIRAD est un organisme indépendant,  chargé de surveiller de façon scientifique (rationnelle), la radioactivité ambiante. 
Cet organisme a d’autant plus de crédibilité aux yeux de militants  écologistes qu’il a été créé par Michèle Rivasi député d’Europe-Ecologie. 
La CRIIRAD est loin de céder au catastrophisme ( si souvent reproché aux écologistes ) puisqu’à l’heure actuelle (25 mars 2011 ) elle cherche à rassurer un nombre important de personnes qui la contactent directement. 
 
Mais pour rassurer de façon rationnelle encore faut-il pouvoir disposer des informations adéquates permettant de connaître l’état radioactif de la planète et ainsi de prévoir l’arrivée d’éventuels nuages radioactifs sur la France. 
La radioactivité cela se mesure. 
Une soixantaine de stations dans le monde le font avec de l’argent public.  
Or, les données publiques de certains pays  sont apparemment refusées à la CRIIRAD qui lance un appel à la transparence.Pour en savoir plus ,lire  ce texte signé de la CRIIRAD: “Colère et indignation” 
(Observons que cette transparence profiterait non pas  à la seule petite France mais à tous les pays de la Planète. )  
 
------------------------ 
 
Le savez-vous? 
Savez-vous qu’au Japon des personnes dites SDF sont recrutés , sans avertissement sur les risques encourus, pour nettoyer les centrales nucléaires? 
Et que beaucoup meurent de cancers ?* 
 
Savez-vous qu’en France 34 réacteurs nucléaires souffrent -selon des spécialistes- d’un grave  problème de sûreté ?** 
 
 
------------------------ 
 
Centrale nucléaire de Fukushima 
28 mars 2011-La situation se dégraderait 
 
Un représentant de la CRIIRAD ,au sujet d’une grosse erreur de communication :   
<<Je pense que l’exploitant sur place    est confronté à des difficultés énormes  D’une part il a perdu le contrôle des réacteurs nucléaires dès le départ.Ensuite plus d’électricité. Donc il n’a plus accès aux informations clés pour savoir ce qu’il y a exactement dans les réacteurs, la pression , la température; tout un tas de paramètres qui normalement sont des éléments clés  pour piloter un  réacteur.Là il n’a absolument plus aucune information,  
visiblement . 
Et plus  de la radioactivité sort, plus on est obligé d’éloigner les travailleurs.(...)Là où l’on pouvait s’approcher avant pour voir  et évaluer une situation on se retrouve avec des observateurs qui se retrouvent désemparés et de plus en plus éloignés. Je pense que la situation effectivement se dégrade et peut expliquer des erreurs d’évaluation>>*** 
----------------------- 
 
PETITION DE LA CRIIRAD EN FAVEUR DE LA TRANSPARENCE (le 30 mars ) 
 
<<A l'attention de Tous les gouvernements  
Plus de 60 laboratoires d’analyse équipés de détecteurs de très haute précision sont répartis sur l’ensemble de notre planète et contrôlent quotidiennement la radioactivité de l’air. Leur mission : rechercher les très faibles quantités de produits radioactifs qui pourraient indiquer qu’un essai nucléaire a été effectué en violation du Traité d’Interdiction Complète des Essais Nucléaires (TICEN). Les résultats de ces analyses permettraient de suivre, jour après jour, et depuis le 12 mars 2011, l’avancée des masses d’air contaminé par les rejets radioactifs de la centrale nucléaire de FUKUSHIMA DAIICHII. C’est impossible car les données sont confisquées par les Etats. Les résultats sont transmis à des organismes officiels qu’ils sélectionnent et qui sont tenus de ne rien divulguer. Le réseau international de mesure est financé par de l’argent public. Les populations ont droit à cette information. Tous les chiffres doivent être publiés et non pas quelques chiffres soigneusement choisis par les autorités. J’exige que les résultats d’analyse de la radioactivité de l’air du réseau soient rendus publics, INTEGRALEMENT ET SANS DELAIS . Payés par les citoyens de l’ensemble des pays, ils doivent leur être accessibles et servir à leur protection. >> 
 
Pour la transparence , pétition à signer: 
petition 
 
 
---------------------------- 
 
 
___  
___________ 
________________________ 
 
En bref... 
Actualités 
 
La CRIIRAD 
réclame la transparence  
nucléaire  
 
 
 
 
 
---------------------------------------------------------------------- 
 
montagne-protection.org 
 
 
 
 
 
Retour haut de page 
 
 
 
Agriculture  Chasse Citations Débat Ecologistes  Elections  Faim  Forêts  Mines   Moteurs Ondes  Ours  Photos  Poèmes Projets Protection nature Réflexions   Station de ski  Nucléaire 
 
 
S’inscire à la lettre d’information 
© www.montagne-protection.org