Fukushima: évolution de la situation,  Fukushima-Evacuation-Comparaison avec Tchernobyl (4) 
Montagne-protection.org-                                                                                                     Protection de la Montagne, de la Nature et de l’Homme 
 
 
 
 
Bas de page 
 
 
Nucléaire :propagande d’AREVA et “contre-pub” de Sortir-du-Nucléaire >> catastrophe nucléaire de Fukushima : évolution de la situation (4) 
 
 

Fukushima.Evolution de la situation -Problématique évacuation.Comparaison Tchernobyl(4)

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Fukushima 
Evolution (4) 
Evacuation 
populations 
( problématique ) 
Comparaison 
Tchernobyl 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
(publié le 11/4/2011 -dernière mod :29/4 
auteur : Lilian Brunel ) 
 
 
 

Fukushima:évolution. Comparaison Tchernobyl.Problématique de l'évacuation, etc. (4)

 
Informations classées selon les sources 
(En bleu foncé, informations paraissant les plus capitales. 
ou du moins réduisant fortement l’incertitude. 
En violet, mots qui appellent à s’interroger.) 
 
 
 
ASSOCIATIONS ECOLOGISTES
CRIIRAD ET IRSN  
IRSN :Institut de Radioprotection et de Sûreté Nucléaire 
CRIIRAD :
MEDIAS CLASSIQUES
 
TOKYO : “Manifestations de masse contre l’énergie nucléaire et contre la Tepco “ 
(Next-up, le 11 avril )
 
CRIIRAD-FRANCE-note du 10 avril 
ne signale aucun changement notable par rapport à la situation antérieure: taux de pollution radioactive très faible (voir note du 5 avril)  
(le 11 avril ) 
 
JAPON 
 
D’après l’Express, 
Le gouvernement a annoncé qu'il allait élargir, d'ici un mois, la zone d'exclusion  autour de la centrale (à plus de 20 km, limite actuelle) et donc procéder à l' évacuation des villes et villages où les radiations s'accumulent : 
 
<<Le gouvernement recommande aux enfants, aux femmes enceintes et aux personnes hospitalisées de rester éloignés de la centrale dans un rayon de 20 à 30km, a-t-il ajouté. 
 
Le gouvernement avait jusqu'à présent résisté aux appels en ce sens de l'Agence internationale de l'Energie atomique (AIEA), alors que des pays comme les Etats-Unis et l'Australie ont invité leurs ressortissants à ne pas s'approcher à moins de 80 km du site
 
L'ONG Greenpeace International plaide pour une zone d'évacuation de 30km, arguant que "la radiation ne se propage pas de façon circulaire", a indiqué Jan Van de Putte, conseiller en sécurité du groupe. 
Les quelque 5.000 habitants du village de Iitate, situé à 40km de la centrale, ont d'ores et déjà reçu l'ordre de se préparer à une évacuation qui, selon la presse locale, n'interviendrait pas avant un mois.(...). 
Le Japan Times affirme que les autorités vont bientôt complètement boucler la zone d'exclusion pour empêcher les habitants de venir rechercher des éléments personnels à leur domicile. 
Le gouverneur de Fukushima, Yuhei Sato, a critiqué cette politique d'évacuation. Il a rappelé que les riverains habitant à une distance comprise entre 20 et 30 km avaient initialement reçu pour consigne de rester cloîtrés chez eux avant d'être incités à partir sur une base volontaire."Les habitants de la zone située entre 20 et 30 km ont été complètement perdus sur ce qu'il fallait faire", a-t-il dit dimanche à la télévision NHK.>> 
(L’express.fr-le 11 avril ) 
 
 
Selon le secrétaire général du gouvernement Japonais  maintenant que la population a été évacuée (dans un rayon de 20 km), si les conditions se dégradent à la centrale, le gouvernement pourra y répondre de manière appropriée. 
(D’après NHK 11 avril ) 
 
 
Le 11 au soir,  nouveau séisme de magnitude 6,6, épicentre non loin  la centrale de Fukushima.. 
Un homme est mort. Des maisons ont été ensevelies dans des glissements de terrain.(telegramme.com) 
A la centrale interruption momentanée de l’alimentation électrique. ( D’après Arte)
 
-12 avril, sur France Inter,le directeur de l’IRSN déclare 
en substance: 
On ne peut pas savoir ce que sera l’avenir.Il semble que la situation soit stabilisée. Mais ce qui est sûr, c’est que les rejets qui ont été émis à Fukushima classent cet accident dans un accident qui n’est pas et qui ne sera pas Tchernobyl , à l’heure où nous parlons, mais qui est un accident très grave.,en terme environnemental et peut -être en termes sanitaires.  
Puis, comparant les deux accidents il précise : 
les surfaces contaminées sont bien plus faibles à Fukushima :au Japon, la contamination s’étend sur une bande de 20 km de large et 50 à 70km de long.Pour Tchernobyl, tout un terroire grand comme le quart de la France fut contaminé. 
Par contre,les niveaux de contamination au sol sont du même ordre. 
La pluie et la neige ont rabattu le nuage radioactif,d’où un dépôt au sol très important, de radionucléides.Et c’est cela qui a entraîné des doses à la tyroïde 
Les zones d’évacuation de la population sont à définir avec précision et non dans la hâte , en fonction des tâches précises de contamination.Dans la hâte, le risque psycho-social pourrait s’avérer supérieur au risque sanitaire. 
Pour les doses à la tyroïde , c’est trop tard, elles sont déjà reçues. Par contre concernant le césium susceptible plus tard d’entraîner des leucémies, on a le temps de prendre les mesures:les doses se donnent par accumulation progressive; donc on n’est pas dans l’urgence. 
 
 
Dans la nuit du 11 au 12  avril nouvelle réplique De magnitude 6,4 
 
-l’agence de Sûreté nucléaire  décide de relever à 7 le niveau de gravité de cet accident.Elle précise cependant que les émissions radioactives de Fukushima ne correspondent  qu’à 10% de celles émises par Tchernobyl. 
 
-7 correspond au niveau de gravité attribué à la  catastrophe de Tchernobyl 
 
-L’opérateur Tepco redouterait lui-même que les fuites radioactives soient plus importantes que lors de cette catastrophe de 1986 en Ukraine . 
(D’après télégramme.com;leparisien. 
fr;Arte.) 
 
 
 
Plus de 400 répliques auraient eu lieu depuis le 11 mars.
 
 
 
 
 
 
---------- 
----------------- 
---------------------------------- 
 
En bref... 
Actualités 
 
 
Fukushima 
Evolution (4) 
Evacuation 
population 
Comparaison 
Tchernobyl 
 
 
Montagne-protection.org
 
 
isards anti-nucléaires 
 
<<Du Japon, ils nous envoient du Césium 137 à brouter, les nucléaristes. Non mais, ils nous prennent pour quoi...>> 
Isards s’interrogeant sur le bon sens profond des nucléaristes.
Retour haut de page 
 
 
Agriculture  Chasse Citations Débat Ecologistes  Elections  Faim  Forêts Mines Moteurs Nucléaire Ondes  Ours  Photos  Poèmes ProjetsPyrénées Protection nature Réflexions    Station de ski   
 
 
S’inscire à la lettre d’information 
© www.montagne-protection.org