Montagne-protection.org- Liste de projets anti-nature -Gravières à tire-larigot;Basse-Ariège: Saverdun, Montaut,                                                    Montagne menacée ? Réagissez
                                                                 
 
PYRENEES, MONTAGNE MENACEE ! 
 
 
Protection des Pyrénées, dans l’intérêt même des populations locales 
 
 
 
Bas de page 
 
  
 
 
Pyrénées, Montagne menacée !  
Montagne-protection.org 
 
Protection de la montagne, de la nature et de l’Homme 
 
 
800 à 1000 
ha de gravières 
 
Basse- 
Ariège 
Saverdun 
Montaut 
Gravières 
à tire-larigot 
 
 
 
 
 

Gravières à tire-larigot en Basse-Ariège

 

Saverdun, Montaut,... 800 ha de gravières...

 
page publiée le 10-4 2010, 
 
Extrait d’un tract du Collectif Contre la Prolifération des Gravières en Basse-Ariège 
 
<<La nouvelle politique des carrières alluvionnaires en Ariège, c’est : 
 
+  100% de granulats extraits, principalement vers Toulouse
+  78 % de terres converties en gravières, 
+  82 % de surface de nappe exposée définitivement. 
 
.. et il y a encore des projets déposés : Malet à Montaut et Siadoux nouvelle extension à Saverdun (...) 
Encore plus de camions sur les routes de la basse vallée malgré les promesses de ferroutage : 
100% en plus, s’il n’y a pas de transport par train des matériaux ? 
80%  en plus même avec le transport par rail. 
150 camions par jour ? 
8 trains chaque nuit ?  
 
(...) Le syndicat des carriers Midi-Pyrénées UNICEM se félicitait en 2008 d’être parvenu à faire admettre à l’administration  ses estimations des « besoins » futurs de granulats de l’agglomération Toulousaine :  
30% d’augmentation des « besoins » d’ici 2020 !!>> 
 
Extrait d’un article paru sur Ariegenews : 
 
<<PLU de Saverdun, laxiste et complice en ce domaine, autorisait la gravière «Denjean» de 145 Ha et l’extension de 70 Ha de la gravière Siadoux. Sur Montaut 2 projets voyaient le jour, l’un de 150 Ha (extension gravière Midi Pyrénées Granulats), l’autre à l’étude de 75 Ha (Malet). A terme ce sont donc 800 Ha de terres agricoles irriguées qui pourraient être détruites définitivement, faisant place à 17 trous de 5 à 50 Ha remplis par la nappe phréatique ainsi découverte. •Cette perte irréversible de bonnes terres agricoles élimine toutes nouvelles installations d'agriculteurs (en maraîchage par exemple: enjeu économique au moins équivalent aux «emplois gravières» et sans préjudice sur l'environnement), (...) 
•Le recyclage des gravats est une solution de substitution (...) >> 
JL Bertrand au nom du Collectif contre la prolifération de gravières en Basse Ariège  (source :ariegenews.com) 
Extrait d’un article de la dépêche du Midi: 
Le préfet, indique Martine Delrieu, membre du Chabot, a modifié le schéma des carrières départemental sans enquête publique et avec l'assentiment de la commission des sites qui comprend trois carriers en son sein. » La brèche une fois ouverte… les entreprises se sont engouffrées.  
Pourtant le site d'extraction Denjean frôle un site Natura 2000 en bordure même de l'Ariège, près de l'embouchure du Crieu. « C'est un site d'intérêt communautaire comportant des sources d'eaux dures. Il n'y en a que huit en Ariège.. L'exploitation risque de porter atteinte à la nappe phréatique ». >> 
 
-------------------- 
 
 
Commentaire de Montagne-protection: 
ce doit être cela qui est appelé développement durable... ( Ou plutôt : croissance exponentielle durable) Ecologie oblige ...  
___________________________ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
Pour en savoir plus sur ce projet:  
Voir
 
cartographie et informations 
diverses: 
 
 
 
et/ ou le   
 
_______________ 
 
__________________ 
______ 
__ 
 
---------------------------------- 
   
 
 
 
___________________________ 
 
 
 
            
   
 
montagne-protection .org 
r
Agriculture  Chasse Citations Débat  Elections Faim  Forêts  Moteurs  Ours   Photos  Poèmes  Protection nature Réflexions   Ski   Wimax  
 
 
 
 
© www. montagne-protection .org