Faim dans le monde: Tchad,causes de la malnutrition selon  ACF  
    
Ariège-Pyrénées,  Montagne menacée/ Accueil   >>Sommaire de Montagne-protection >
Faim dans le monde: Au Tchad, causes de la malnutrition selon Action Contre la Faim (ACF) 
www-montagne-protection.org 
 
 
Bas de page 
 
 
.

Faim dans le monde, guerres,...Actions humanitaires

 
 
 
 
Faim dans le monde, Guerres,... 
Actions humanitaires à travers le monde  
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
TCHAD: les causes du drame  
 
~~~~~~~~ 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
REFLECHIR 
ET AGIR 
 
 
 
 
 
 
Faim dans le Monde 
TCHAD: 
UN DRAME OUBLIE 
 
 
Causes 
de la malnutrition 
et solutions proposées

LES CAUSES DE LA MALNUTRITION, SELON ACTION CONTRE LA FAIM , dans la région du Kanem au TCHAD

 
publié le1mai 2009 
<<La vie de 22000 enfants est en danger !(...)  
Ne laissons pas l'oubli tuer ces enfants plus vite que la faim. Sauvons les enfants de  
Kanem (...) 
Merci pour eux.>> 
 
Denis Metzger 
Président d'Action contre la  Faim 
----------------- 
-------- 
--- 
 
Préambule:  
Il est hors de propos ici de commenter les analyses d'Action Contre la Faim. 
Toutefois certaines d'entre elles font naître des questions et  appellent à un regard un peu plus critique  sur différents paramètres :sociaux, économiques, politiques,...  
 
 
<<Action contre la Faim a récemment publié les résultats d’une enquête nutritionnelle réalisée dans la zone de Mao, ville principale de la région du Kanem. Cette région, qui se situe à l’extrême Ouest du Tchad, est la plus pauvre du pays. 
 
Les résultats de l’enquête sont édifiants : ils révèlent une situation nutritionnelle désastreuse de nature chronique. « Pratiquement toute l’année, les taux de malnutrition aiguë sont au-dessus du seuil d’alerte – qui est de 15% – et ils peuvent monter jusqu’à 35 % (soit plus d’1 habitant sur 3 touché) lors de la période de soudure [intervalle entre deux récoltes] 
 
On est donc dans une situation d’urgence, nécessitant une réponse d’urgence explique Philippe Conraud, responsable géographique pour le Tchad au siège d’Action contre la Faim. 
 
 
Les multiples causes de la malnutrition 
Les habitants du Kanem — plus de 700 000 personnes — doivent faire face à des conditions de vie difficiles, à l’image de nombreuses régions de la bande sahélienne. 
Alors que les populations vivent essentiellement de l’agriculture et de l’élevage, elles subissent de plein fouet les conséquences du déficit pluviométrique qui réduit fortement les surfaces cultivables et les pâturages disponibles, et donc, la capacité de production agricole. 
 
La région est enclavée et l’habitat très dispersé. Les populations ont très peu d’accès aux soins et ont donc recours à des médecines traditionnelles dont certaines ont des conséquences néfastes sur la santé des jeunes enfants : sevrage précoce, faible diversification alimentaire. 
Le manque d’accès à l’hygiène et à l’eau potable provoque aussi des maladies diarrhéiques. 
Nanthilde Kamara, responsable « sécurité alimentaire » pour le Tchad explique également que « le problème majeur pour les populations est le faible potentiel agricole de la région couplé au manque de revenus : les marchés sont bien approvisionnés par les régions plus productives, comme le pourtour du lac Tchad, mais les gens n’ont pas les moyens d’acheter la nourriture ». 
 
Les habitants de la zone de Mao ont des stocks vivriers qui ne leur laissent jamais plus de trois mois d’autonomie alimentaire. 
Les causes de la malnutrition sont multiples, c’est pourquoi Action contre la Faim a décidé de 
donner une réponse globale, au- 
delà du simple traitement de la malnutrition. 
 
 
ACF au Kanem  
Suite à l’alerte donnée par cette enquête nutritionnelle, Action contre la Faim a décidé de mettre en place des programmes visant à améliorer la prévention, la détection et la prise en charge de la malnutrition, à travers l’appui aux autorités sanitaires tchadiennes. 
 
Les équipes vont également tenter d’agir sur les causes profondes de la malnutrition en organisant par exemple des banques de céréales autour de Mao. Celles-ci devraient rendre les populations moins vulnérables et dépendantes face à la spéculation et aux fluctuations des prix lors de la période de soudure. 
Des activités génératrices de revenus devraient également être mises en place avec des distributions de kits (outils et semences) et d’un capital financier pour les petits artisans afin de diversifier leurs activités et leurs sources de revenus.>> 
 
Pour en savoir plus voir: journal N°94 d'Action contre la Faim 
 
 
 
 
 
___________________________________ 
 
Un soutien financier est nécessairement sollicité. 
Consulter: 
 
Voir également les actions de : 
 
 
 
___________________________________ 
 
 
 
Tous les spécialistes s'accordent à le dire:  la faim n'est pas une fatalité.Diraient-ils le contraire, il importerait tout autant d'inverser le cours des choses. 
 
 
 
 
 
 
montagne-protection.org 
(auteur de ce dossier -faim  dans le monde : Lilian Brunel ) 
 
 
 
 
Agriculture  Chasse Citations Débat  Elections Faim  Forêts Moteurs Ours  Photos  Poèmes Protection nature Réflexions  Ski Wimax   Nucléaire 
 
 
Haut de page 
© www. montagne-protection.org