Projet d’extension de Guzet- Page 5 - Rapport du CEA - Economie et Sécurité -                                                                 Protection de la montagne, de la nature et de l’Homme 
 
ARIEGE-PYRENEES, MONTAGNE MENACEE ! 
 
 
 
 
Défense du respect de la montagne ariégeoise, dans l’intérêt même des populations locales 
 
Bas de page 
 
Station de ski de GUZET-NEIGE 
PROJET D’EXTENSION 
IRRECEVABLE ! 
 
1- Préambule 
( Présentation du problème ) 
 
2- Rapport du Comité Ecologique Ariégeois 
 
 
3- Avis et rapports des administrations 
 
3.1- Des rapports de l’administration qui corroborent étroitement nos analyses 
 
3.2- Des avis qui ne légitiment absolument pas le projet 
 
4- Projet illégal ! 
 
5- Conclusion 
Afficher 
 
Que puis-je faire ? 
 
Pétition 
 
Table des matières 
 
 
 
 
 
Affaire complémentaire en relation avec le projet de GUZET-NEIGE 
 

L'affaire du PLU d’Aulus-les-Bains. Exemple-type d'une pseudo-concertation des plus insidieuses

 
 
 
 
 
 

Liste de projets anti-nature

 
Parmi les secteurs menacés
 
 
- l’Aston 
- le Bouirex 
- la vallée d’Estours 
- le col de Pause 
- le port d’Aula 
- le Vallier 
- Mijanès 
- Etc. 
 
 
 
 
 
 
BIENTOT SUR VOS ECRANS 

Routes forestières en surnombre

 
 
 
 
 
 
VOUS CONNAISSEZ UN SITE MENACE ? 
 
 
                               
Montagne-protection.org 
Projet d’extension de GUZET-NEIGE - UTN 2005 -   Rapport du CEA (extraits) -                         
 
Page 5 a 
  
------------------------------------------------------------------------------------------- 

2° PARTIE-ASPECTS ECONOMIQUES-

 
 
Préambule 
 

POURQUOI  LE SYNDICAT MIXTE VEUT-Il REALISER CE PROJET ?

 
 
Observons au préalable qu'aucune étude spécifique n'a été réalisé pour légitimer ce projet .  
Sont toutefois données des  raisons succinctes  : 
<<Monsieur le Maire rappelle la volonté du Syndicat Mixte de Guzet de réaliser l'extension de la station de ski de Guzet dans la zone dite du petit Fouillet et de la Combe de Papaillau, afin de pérenniser l'enneigement sur les faces Nors Est du Freychet et d'augmenter le domaine skiable pour diversifier l'offre et passer d'une station de week end à une station de séjour.>
 
Au préalable il importe ici de rectifier des erreurs de topographie assez surprenantes de la part d'aménageurs censés connaître les lieux qu'ils projettent d' aménager... 
 
(…) 
Par ailleurs, il n'existe pas de face nord-est du Freychet mais un versant nord-ouest équipé de téléportés et un versant nord -est  de l'Abibardis  qui correspond à une zone parmi d'autres. 
De telles erreurs ne peuvent qu'engendrer des confusions sur le projet lui-même et laissent planer un doute sur l'intérêt qui est accordé à la préservation de l'environnement. 
 
Ceci dit, deux objectifs sont donc considérés :  
- afin de pérenniser l'enneigement  
- diversifier l'offre pour passer d'une station de week end à une station de séjour: 
 
 

2. IMPORTANCE DE LA  TOPOGRAPHIE DES LIEUX

Le site convoité se caractérise par une localisation et topographie particulières qui invitent à analyser les points suivants :  
 
1 - sécurisation du domaine  
 
2-  l'enneigement    
 
3 -le produit touristique correspondant 
 
4-La clientèle visée 
 
On se donne ainsi des éléments de réponse permettant d'évaluer le rapport:   recettes/ coût de fonctionnement spécifique à ce site. 
 
 
 
PROBLEMES DE SECURITE 
 
avalanche Campets 
 
En France depuis 1970,  les avalanches  ont entraîné la mort de 1000 personnes.  (source : ANENA )  
Tragédies  dont beaucoup  auraient pu être évitées.  
 
 ----------------------------- 
 
Les très importants  risques d'avalanches du Fouillet ont déjà été signalés par le CEA, lors de  l'enquête UTN  
2002.  
Ces risques  sont clairement exposés, cette fois, dans le dossier UTN 2005, par un expert  avalanchologue dont l'exposé est édifiant , malgré quelques imprécisions. 
 
Pour bien juger de ces risques nécessité de tenir compte de trois aléas qui  accentuent la problématique des avalanches: 
 
  •  risque sismique; 
  •   risque de  mouvement de terrain;   
  • réchauffement climatique; 
  •  
    1.Risque sismique et risque de mouvement de terrain: Ces deux risques qui concernent les communes d'Aulus et d'Ustou sont recensés dans le "Dossier Départemental des Risques Majeurs" (cf AMIDEV p.24)  
                               
    2. Aléas climatiques 
    De plus en plus, le réchauffement climatique, sera responsable : soit d'un manque d'enneigement, soit au contraire d'un enneigement brusque suivi de périodes de brusques redoux; d'où la possibilité, lors d’hivers enneigés, d’un plus grand nombre d'avalanches et notamment d'avalanches dites exceptionnelles.Lesquelles se sont produites un peu partout, l'hiver dernier (2004) sur la chaîne pyrénéenne Mais aussi au sein même du site du "Haut Fouillet" visé par le projet.. 
    En effet, en  période d'ouverture de la station,  une avalanche de grande envergure  a coupé le trajet des pistes projetées puis balayé  une vingtaine d'arbres atteignant ainsi le fond de la vallée,  en un point situé à l'amont de la cascade du Fouillet. 
    ( cf.  le site lui même qui révèle la présence d'arbres morts déposés par l'avalanche.) 
     

    1-RISQUES PERMANENTS  

                  
             Toutes les pistes de ski projetées seront  exposées aux avalanches. Pour la seule  piste du Fouillet qui contournera le Freychet l' expert avalanchologue recommande  pas moins de 30 à 31 tirs  à effectuer  après chaque chaque chute de neige ! cf. p.13 
     
     
    Plus de vingt zones avalancheuses à purger  pour un domaine à intérêt limité: 
     
    La nécessité d'une surveillance accrue doublé de travaux de déclenchements importants  pour utilisation d'un domaine à intérêt limité se traduira forcément par un surcoût des frais de personnel   
    Rappelons à ce sujet que les déclenchements d'avalanches ne sont pas sans risque pour les artificiers eux -mêmes . Ainsi dans son recensement annuel , l'ANENA signale pour la saison 2003/2004 un pisteur décédé au cours d'une opération de déclenchement d'avalanches.  
                               
    Rappel de quelques phrases édifiantes  de l'expert avalanchologue (dossier UTN) : 
     
    p.4 :<<Les caractéristiques de la pente sommitale laissent prévoir des avalanches fréquentes et quelquefois importantes >> 
     
    p.5"durant la plupart des hivers quelques avalanches atteignent le centre de la combe. L'altitude, l'exposition et la falaise sont favorables au développement d'aérosols capables d'envahir toute la combe et d'atteindre la croupe centrale.>> 
    C'est sur cette "croupe centrale" que  se situera  la piste de ski la plus à l'Ouest. 
     
    p.13  : <<La piste du Fouillet qui contournera le Freychet sera menacée sur plus d'un kilomètre par une vingtaine d'avalanches plus ou moins fréquentes.>> 
     
    vallon menacée 
     
    REGARDEZ-BIEN...  
    Une piste retour avec plate-forme de 7 à 35 m. de large entaillera le haut de ce vallon en le traversant, à l’horizontale , sur toute sa longueur. 
    En outre, quasiment le tiers de la  longueur de ce vallon est occupé par le résidu d'une avalanche. Laquelle coupe  la future piste ainsi que les abords de la future gare d'arrivée du téléski. 
    Après la construction de cette piste que restera-t-il finalement de véritablement skiable?....
     

    2- SOUS-ESTIMATION DES RISQUES

     
    Note de présentation page 2,alinéa 5; le syndicat mixte écrit au sujet du "petit Fouillet" : 
    << du col d'Escots juqu'au téléski pistes bleues  (ZAG) rouge et hors piste depuis l'épaule déjà aménagée jusqu'au prolongement de la noire du Freychet  : 
    Ce secteur, sous le vent,  très peu sensible aux avalanches sera aisément ouvert en permanence."   
     
    L'expression "très peu sensible aux avalanches " est à jauger avec prudence. En effet, ce secteur est bordé par un couloir qui sera très prisé du hors piste, car facile à skier (il était prévu comme piste rouge dans la note de présentation pré-UTN) et qui, lui, est très sensible aux avalanches : voir nos photos et voir le rapport sur les avalanches.  
    Ce rapport  fait clairement état de 4 avalanches situées précisément dans la zone du téléski et des pistes correspondantes , mais aussi de cinq autres avalanches  de plus grande envergure susceptibles de provenir du "versant nord "du tuc de l'Abibardis  (cf photo du rapport de l'avalanchologue page 9 )  
     

    3- RISQUES INGERABLES

     

    3.1  Nombre d'artificiers insuffisant

     
    Page 13, en conclusion de son rapport,  l'expert avalanchologue écrit  : 
     
    <<L'ouverture, dans un délai raisonnable, de l'ensemble du secteur du Fouillet, nécessitera un investissement important en moyen de déclenchement, en dépôts d'explosifs et en personnel qualifié (3 ou 4 équipes d'artificiers suivant les systèmes de déclenchement installés.Cet aménagement demandera une vigilance particulière et une grande prudence en période avalancheuse.>> 
     
    Or, une équipe doit comprendre nécessairement trois personnes (cf. PIDA de Guzet) :  
    -1 chef d'équipe 
    -1 aide-artificier 
    -1 vigie (liaison radio) 
    (P.J.n°1:   3 pages extraits du PIDA de Guzet ) 
     
    La  sécurité du nouveau domaine skiable exige donc   9 à 12 artificiers 
    Or, comme il est dit dans le dossier, seule une équipe de trois personnes sera chargée de l'ensemble des sites du Fouillet.  
    Ce qui est bien trop peu pour parvenir à sécuriser l'ensemble du secteur après chaque chute de neige comme le recommande l'expert avalanchologue. 
     

    3.2 Des avalanches problématiques

     
     
    -L'avalanche 9               
    L'avalanche 9 qui menacera la piste la plus à l'ouest  emprunte une conque  très pentue qui ne sera pas suffisamment visible aux artificiers pour s'assurer si la pente a été suffisamment purgée .En effet un éperon bien visible lui sur la photo de la page 4 (du dossier de l’avalanchologue)  masque  l'essentiel de la conque. Les flèches de tirs ne pourront donc atteindre cette zone où des coulées  peuvent  partir indépendamment de l'avalanche 10 a  .On note en effet une rupture de pente à l'entrée amont de cette conque, et cette entrée est elle -même bordée de barres rocheuses : tous les paramètres sont donc réunies pour qu'il y ait avalanche à ce niveau. Le déclenchement de  l'avalanche 10 a ne garantira pas nécessairement le déclenchement à l'intérieur de cette conque.            
     
    -L'avalanche 7.1 
              L'avalanche 7. 1 pose, à elle seule,  un problème  insoluble. Cette avalanche se situe sur un versant  nord -est.  Elle peut s'avérer de type exceptionnelle comme en témoigne le long couloir créée par son passage dans la forêt  et qui s'étend jusqu'au fond de la vallée. 
     
     Au sujet de cette avalanche qui  traversera la piste de ski à l'altitude 1630 l'expert avanchologue écrit p.8 : 
    <<La pente est soutenue à 70% jusqu'à la variante de la piste : l'avalanche coupera donc souvent la piste. Elle doit donc pouvoir  être déclenchée systématiquement après chaque chute de neige.>>  
    Or,  en raison du relief et de la pente prononcée, l'essentiel de la zone de formation de cette avalanche est invisible à l'observation directe :  il faut se rendre en plusieurs points  dangereux et difficiles d'accès de l'arête de l'Abibardis (ce qui n'est pas prévu car trop dangereux selon l'expert ) pour se faire une idée seulement succincte de son enneigement !  Aucun point de la station ne permet d'observer ce couloir dans sa globalité . 
    En atteste d’ailleurs le dossier UTN 2005 : à aucun moment n'est insérée une photographie ni même une illustration quelconque, présentant la zone où se situe  l'avalanche 7.1  
    En conséquence, les artificiers devront oeuvrer au jugé. Et ce, d'autant plus qu'ils ne seront pas assez nombreux. 
     
    Il apparaît donc : 
    1- les préconisations de l'expert ne peuvent  être suffisamment respectées par les moyens limités de la station. 
    2-  les contraintes de sécurité du secteur convoité s'avèrent  disproportionnées en regard de l’intérêt très limité des pistes de ski envisagées. 
     
    avalanche collet Cerda 
    GRANDE COULÉE EN HAUT D’UN VALLON 
    CONVOITE   (avalanche 8b ) 
     Près du “Tronçon 1”, sur des pentes qui 
     incitent dangereusement au hors-piste , 
    avec risque de déclenchement de coulées sur la future piste . 
     
     
     
     
     
    Projet d’extension de Guzet :  
     
     
     
     
    Accueil
    Présentation des personnes
    Sommaires
    Articles, textes, photos,...
     
     
     
     
    Présentation du site 
     
     
     
    Qui sommes-nous ?...  
     
     
       page 1 
     
        page 2 
     
     
     
     
     
     
    Ø © Copyrigth   : 
     
     
     
     
    Agriculture  Chasse Citations Débat Ecologistes Elections Faim  Forêts Moteurs Ours  Photos  Poèmes Projets Protection nature Réflexions  Ski Wimax   
     
     
     
    Retour haut de page 
     
     
     
     
     
    © www. montagne-protection .org